Accès à la plateforme en ligne
Formations Réunions Entretiens Coaching

Gardons le contact sur Linkedin

Le Blog

Le coaching : dans l’ici et maintenant, cap vers l’infini

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Permettre, Oser, Créer

En la période actuelle de crise inédite que nous vivons, où l’incertitude plane sur notre situation professionnelle et voile de son ombre notre avenir, comment nos schémas de fonctionnement erronés et nos croyances vont-ils se réactiver, nous animer et nous entraîner vers des horizons dont nous ne voulons pas ? Quelles ressources pouvons-nous mobiliser pour vivre et traverser le quotidien avec confiance et sérénité ?
Fusées tournant en rond dans le ciel et l'une d'elles s'échappe pour prendre des risques

Dans le cadre de mon mémoire de DU de coaching, je vous avais sollicités via les réseaux sociaux pour participer à une enquête pour nourrir ma réflexion et étayer mon hypothèse de travail : En quoi un événement marquant de l’enfance, heureux ou malheureux, borde notre chemin professionnel ? Croyance personnelle ou réalité ? Ou les deux à la fois ?

Autrement dit, en quoi une madeleine de Proust (évènement remarquable) ou une expérience traumatique, viennent nous construire, nous modeler, nous formater ? Avec la différence qu’on ne subit pas un événement remarquable. On le vit. On le reçoit tel un cadeau.

En quoi ces évènements ont-ils participé à notre construction identitaire à tel point que bien des décennies plus tard encore, nous en ressentions, consciemment ou inconsciemment, l’impact dans notre vie professionnelle notamment ?

En quoi ces évènements ont-ils orienté notre parcours scolaire ?

En quoi ces évènements gouvernent-ils le baromètre de notre parcours professionnel ?

En quoi, dans l’empreinte qu’ils nous ont laissée, ces évènements rejaillissent-ils des décennies plus tard à la lumière des situations que nous vivons, que nous subissons, que nous choisissons ?

En quoi, un processus de coaching peut aider le coaché à renverser, dans le sens de retourner, la situation ?

En quoi, un processus de coaching peut aider le coaché à infléchir le cap et à modifier sa trajectoire ?

En quoi, un processus de coaching peut emporter le coaché dans une belle aventure, cap vers l’infini ?

En la période actuelle de crise inédite que nous vivons, où l’incertitude plane sur notre situation professionnelle et voile de son ombre notre avenir, comment nos schémas de fonctionnement erronés et nos croyances vont-ils se réactiver, nous animer et nous entraîner vers des horizons dont nous ne voulons pas ? Quelles ressources pouvons-nous mobiliser pour vivre et traverser le quotidien avec confiance et sérénité ?

« L’avenir n’est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n’as pas à le prévoir, mais à le permettre. »[1]

Le coaching n’a pas vocation à réparer, contrairement à un processus d’accompagnement thérapeutique. Le coach n’embarque pas son coaché dans le voyage du retour dans le passé. Il ne s’aventure pas à explorer ce passé pour l’éclairer. Il doit bien s’en garder. Il peut juste l’inviter à convoquer des situations du passé à titre de références, d’expériences pour l’aider à retrouver ou à bâtir des points d’appui.

Le coach regarde son coaché, dans l’ici et maintenant, dans sa globalité, comme un ensemble complexe. Il l’accueille dans son état présent, avec ses problèmes, ses critiques, ses doutes, ses craintes, ses objectifs, ses projets. Il sonde avec lui sa problématique professionnelle et l’amène à élargir son cadre de référence, à ouvrir les yeux sur d’autres horizons, à regarder sous la table, derrière la porte, de l’autre côté du mur, … pour lui permettre d’accéder à son état désiré. Il accompagne son coaché dans la recherche de ses propres solutions pour lui permettre d’atteindre son objectif, celui sur lequel il a édifié sa demande.

« La différence ne réside pas dans l’objet du regard, mais dans le regard lui-même. C’est comme si une nouvelle dimension transformait l’acte spatial de la vision. »[2]

Permettre

Par le cadre qu’il impose et par sa posture, le coach va permettre au coaché de penser et de faire par lui-même. Le coaché va s’autoriser à, va dire et/ou ne pas dire, va faire et/ou ne pas faire, …

Oser

Par l’alliance créée, par son soutien conditionnel apporté, par sa neutralité garantie, par sa singularité, le coach va favoriser l’émergence et la mise en œuvre de solutions nouvelles par le coaché. La protection offerte par le coach et le processus de coaching vont favoriser l’expérimentation de quelque chose nouveau pour le coaché dans une situation favorable à la réussite.

Créer

Le coach accompagne son coaché dans la création de son futur. Par la confiance réciproque, par l’expérimentation, par la permission, parce que toutes les conditions favorables sont proposées par le coach, et parce que son propre engagement est essentiel au processus, le coaché va créer ses résolutions, ses solutions, son futur et sa croissance qui n’auront de limite que son propre potentiel. Par ses nouveaux comportements, le coaché va changer. Il va contacter sa propre puissance, sa capacité à maîtriser de nouvelles situations.

Alors, permettez-vous d’oser le coaching pour créer votre futur !


[1] Antoine de Saint-Exupéry, Le petit prince

[2] Carl Gustav Jung

Article écrit par 

Viviane Chevallier

Viviane Chevallier

Coach professionnelle et consultante en management, j'accompagne les personnes, en individuel ou en collectif, à Être dans une relation de qualité avec elles-mêmes et avec les autres pour Devenir.
Viviane Chevallier

Viviane Chevallier

Coach professionnelle et consultante en management, j'accompagne les personnes, en individuel ou en collectif, à Être dans une relation de qualité avec elles-mêmes et avec les autres pour Devenir.

2 réponses

  1. J’ai travaillé en séance de coaching avec Vivianne en 2020, à cette époque je commençais alors à travailler sur un projet sans vraiment croire en mon potentiel, le coaching m’a permis de réaliser l’or que j’avais entre les mains !

    Depuis, ce qui n’était que les balbutiements d’une idée est devenue un vrai projet, plusieurs prototypes on étés réalisés, je ne compte plus les heures de travail qui y ont été consacrés… Je travaille actuellement avec une équipe d’ingénieurs et avocats pour la mise en marché de ce produit et le dépôt de son brevet. Affaire à suivre dans les prochains mois…

    Merci encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *